Lettre personnelle, pas vraiment confidentielle …

Le 15 avril dernier, au creux du premier confinement, j’envoyais une lettre personnelle à mes amis, mes clients, mes partenaires. Une lettre que je voulais de saine et lucide espérance, un pied de nez à la poisseuse tristesse qui continue de nous envahir insidieusement. Je suis retombé dessus au détour du classement de mes fichiers digitaux. Elle m’a paru encore et toujours d’actualité. Elle pourrait même vous donner des idées, ouvrir chez vous une porte trop vite refermée, donner un point d’appui à votre audace, car il n’est plus temps de faire comme si de rien n’était ou vous n’étiez pas concerné. Je me permets de vous la partager.

Lettre à … avril 2020